Pit bike et Dirt bike | apprenez-en plus sur ces sports

À l’origine fabriqués pour les plus jeunes désireux d’apprendre à rouler une moto à deux roues, les Pit bike ont vite trouvé franc succès auprès des adultes. Cet engin bénéficie de plus en plus d’un regain d’intérêt aussi bien de la part des adolescents que des adultes. Ceci montre d’ailleurs pourquoi des compétitions sont créées à l’échelle mondiale pour valoriser la conduite du Pit bike.

Cependant, l’histoire de ce motocross en miniature nous ramène à 60 ans en arrière. Quelle est l’origine du Pit bike et du Dirt bike ? Comment le Pit bike est-il devenu un sport ? Avec vous, nous allons faire un petit voyage dans le temps pour revisiter l’histoire de cet engin qui continue d’être apprécié par plus d’un.

pit-bike mini moto en plein saut

Le Pit bike, c’est quoi ?

Encore connu sous le nom de Dirt bike ou de mini moto, le Pit bike est le nom générique donné à un motocross de petit gabarit. Cet engin se distingue d’un motocross classique par sa taille. En effet, ce dernier dispose d’une selle se trouvant à environ 1 mètre. Par contre, on retrouvera la selle d’un Pit bike à 80 centimètres, ce qui fait de lui un engin de petite taille.

Avec un dimensionnement minimaliste et un centre de gravité extrêmement bas, ce mini cross offre plus de sensations qu’un motocross classique. Ceci a fait d’ailleurs de lui un sport indéniablement prisé dans la catégorie des sports motocyclistes. Cependant, entre les années 60 qui ont vu l’apparition des premiers Pit bike et l’avènement des véritables Dirt de compétition se dresse un véritable chemin de parcours.

Quelle est l’histoire du Pit bike ?

Le Pit bike est un motocross spécifique qui a traversé des décennies. Comme vous pouvez le lire ici, l’histoire de ce mini cross remonte aux années 60. En effet, le premier modèle de pit bike a été créé par la société japonaise Honda en 1961. Ce modèle baptisé Z100 et muni d’un monocylindre 4 temps de 50 cc était conçu pour être installé dans le parc d’attractions japonais Motopia. Il était installé pour permettre aux plus jeunes de découvrir les sensations et les joies de pilotage d’une moto. À cette époque déjà, il était l’une des distractions les plus adorées par les plus jeunes.

Tout cet engouement autour de ce modèle a inspiré la société Honda qui a produit quelques années plus tard d’autres modèles destinés au grand public. C’est donc en 1963 qu’on retrouvera sur les marchés européens et asiatiques les premiers Pit bike. Cet engin fut tout de suite adopté par les Américains. C’est désormais tous les stands des États-Unis qui s’équiperont de cet engin pour le déplacement dans les paddocks aussi bien lors des courses moto qu’automobile. Rapidement, ce sont les mécanos des divers teams qui organiseront des courses dans les paddocks. Ceci participera d’ailleurs à la naissance des compétitions du Pit bike.

À quand l’arrivée de cet engin en France ?

Il faut attendre les années 2004 et 2005 pour voir s’exploser en Europe et en Amérique le marché de Pit bike. En France, de nombreux constructeurs se payent la part du lion en innovant de nouveaux modèles pour les passionnés. Parmi ceux-ci figurent le parisien CRZ, le normand YCF, l’italien BUCCI et le Lotois BASTOS Bike. Désormais, plus de magasins parisiens ne pouvaient s’empêcher de vendre cet engin de plus en plus prisé. Face à cet engouement et à la demande extrêmement forte en terrains et en compétitions, l’ancien pilote motocross Cyril Pote créera en 2006 le Championnat de France de pit bike sous l’égide de la fédération française de motocyclisme. Ceci fera de cet engin, l’un des plus appréciés par les jeunes et les adultes.

Aujourd’hui, la France représente l’un des plus gros marchés d’Europe dans la vente de Pit bike. On y retrouve de nombreux magasins comme WKX Racing qui proposent de nombreux modèles de Dirt avec leurs accessoires. Il est plus facile de s’en procurer même avec un budget réduit. De plus, cette discipline de sport moto à part entière qui présente ses propres principes a vu naître de nombreux championnats aussi bien en France qu’aux États-Unis et ne cesse de faire augmenter sa cote de popularité.

Laisser un commentaire