Assurer sa moto ou son scooter comment ça marche ?

Vous venez d’acheter un scooter et vous désirez profiter de votre nouvelle acquisition à fond. S’il est vrai que les engins à deux roues offrent de nombreux avantages dont le premier est une certaine liberté, ces engins sont eux aussi soumis à certaines lois. L’une de ces lois concerne l’assurance des deux roues. Motos, mini-motos, scooters ainsi que les cyclomoteurs doivent être assurés. L’objectif de cette assurance est avant tout de protéger les propriétaires, mais également les autres usagers en cas d’accidents.

scooters rouge et motos assurance 2 roues

Comment fonctionne une assurance moto et scooter ? Quels critères prendre en compte pour faire une comparaison d’assurances moto efficace ? Tous les engins à deux roues doivent-ils être assurés ? Ce sont des questions que beaucoup de monde se posent et nous allons tenter d’y répondre dans cet article.

Comment fonctionne l’assurance moto et scooter ?

Lors de l’achat d’un deux roues d’une capacité égale ou supérieure à 50 cm3, il est obligatoire de souscrire à une assurance de responsabilité civile. Cette assurance a pour but de protéger le conducteur ainsi que son passager éventuel contre tous les préjudices qui pourraient être causés en cas d’accidents. Si d’aventure, vous ne souscrivez pas à cette caution minimum obligatoire, sachez que vous risquez au minimum une amende ou une suspension de permis. S’il est vrai que l’assurance de responsabilité civile permet de protéger le conducteur et son passager, cette assurance n’est pas suffisante pour couvrir tous les risques auxquels vous pouvez être confrontés.
Il existe d’autres assurances, mais celles-ci sont facultatives. Elles concernent des éléments comme :

  •  La sécurité du conducteur : que vous soyez responsable ou pas, cette garantie permet à l’assurance en cas d’accident de prendre en charge les frais médicaux ainsi que les préjudices financiers subis.
  •  Les dommages tous risques : cette garantie permet à l’assurance de prendre en charge le véhicule ainsi que les équipements si l’assuré cause lui-même des dégâts avec son scooter ou avec sa moto.
  •  Le prêt de son deux roues : comme son nom l’indique, cette garantie entre en jeu lorsque vous souhaitez prêter votre deux roues à un proche. Il est alors nécessaire d’avertir l’assureur. Il est important de savoir que de nombreux assureurs limitent cette garantie au conjoint.

Comment trouver une bonne assurance ?

Afin de choisir l’assurance la plus adaptée à vos besoins, il est important de prendre en considération de nombreux critères. Le premier d’entre eux concerne les caractéristiques de votre engin. Les trajets effectués, la puissance de la moto ainsi que le prix de la moto sont des critères qui jouent sur le montant de votre prime d’assurance moto.

L’autre critère de sélection à prendre en compte pour trouver une bonne assurance moto est le profil du conducteur. Peu de gens le savent, mais les assureurs cherchent à mesurer les risques que peuvent représenter certains conducteurs. Les jeunes conducteurs, ceux qui possèdent des malus ainsi que les conducteurs résiliés peuvent dans certains cas être considérés comme des conducteurs à risque. Dès lors, le prix de l’assurance peut être plus élevé pour ces individus.

Qu’en est-il des comparateurs en ligne ?

Depuis quelques années, trouver une bonne assurance passe également par l’usage des comparateurs en ligne. Ces outils permettent de comparer en quelques secondes les offres des différents assureurs afin de vous aider à trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins et cela au meilleur prix. L’utilisation d’un comparateur est désormais indispensable, car il s’agit d’un moyen facile et rapide de payer son assurance au prix le plus intéressant. Par ailleurs, l’utilisation d’un comparateur permet dans certains cas de négocier directement des offres plus intéressantes avec certaines compagnies d’assurance.

Tous les véhicules à deux roues doivent-ils être assurés ?

Depuis quelques années, on voit débarquer sur les routes de nouveaux engins à deux roues. Les trottinettes par exemple sont très populaires auprès des adultes, mais également auprès des plus jeunes. Compte tenu du fait qu’il s’agit d’engins roulants, les trottinettes sont elles aussi soumises à certaines lois.

Dans le cas de la trottinette manuelle, il est important de savoir que celle-ci n’a pas besoin d’être assurée. Il faut savoir que votre contrat d’assurance multirisque ou votre contrat de responsabilité civile couvre les engins comme les vélos, les trottinettes ainsi que les skateboards en cas de vol ou d’accident. En ce qui concerne les trottinettes électriques par contre, l’assurance est obligatoire. Les trottinettes électriques sont considérées comme des véhicules terrestres à moteur comme c’est le cas pour les scooters ou les vélos électriques.

L’assurance minimum légale pour les trottinettes électriques est l’assurance de responsabilité civile. Toutefois, il existe également des assurances plus spécialisées qui offrent des protections complètes.

Laisser un commentaire