Intensité batterie et booster – les différences entre A, CA, CCA, mAh, peak…

intensite booster batterie CA CCA mAh

Vous l’avez sans doute remarqué, l’achat d’un booster ou d’une batterie de démarrage peut vite devenir compliqué. Lorsque vous achetez un équipement qui se réfère à une batterie, vous constaterez qu’il y a très peu d’uniformité parmi les fabricants sur les informations de capacités et de puissance. Certains fabricants n’énumèrent dans leurs spécifications que les ampères de pointe (PEAK), les ampères de démarrage (CA), ou les ampères de démarrage à froid (CCA), certains indiquent la capacité des batteries en Ah ou mAh pour informer sur la réserve d’énergie disponible des boosters, ou parfois une combinaison des ces trois types.

Encore pire d’autres énumèrent même des joules pour vous embrouiller encore plus. Que signifient exactement ces indications ? Lesquelles faut-il regarder et prendre en compte pour l’achat d’un booster, d’un chargeur ou d’une batterie de démarrage ?

Voici une petite liste de définitions pour vous aider à mieux comprendre le jargon employé dans le monde des boosters de batterie.

Les ampères de pointe/crête (Peak ampères)

La puissance de pointe est la puissance maximale que l’alimentation d’un booster lithium peut supporter pendant une courte période. La puissance de pointe diffère de la puissance continue, qui elle fait référence à la puissance que l’alimentation est capable de fournir en permanence. La puissance de pointe est toujours supérieure à la puissance continue et n’est requise que pour une durée limitée. Environ 5 secondes sur les boosters de batterie.

En général, les ampères ou l’intensité de pointe (ou de crête) sont souvent mis en avant dans un but commercial pour pousser à l’achat. Bien que cette information soit utile, je vous suggère plutôt de vous référer aux ampères de démarrage et aux ampères de démarrage à froid (CCA) si vous avez cette information. Si ce n’est pas le cas, ce qui arrive malheureusement assez souvent, vous pouvez tout de même utiliser les ampères de pointe comme référence pour comparer, car la plupart des fabricants indiquent cette mention.

L’intensité de démarrage (CA)

La CA se réfère à la quantité d’énergie qu’une batterie est capable de délivrer durant 30 secondes à 0 °C . Cette indication informe clairement sur la puissance dont vous avez besoin pour démarrer votre moteur par tous les temps sauf l’hiver.

L’intensité de démarrage à froid (CCA)

Très utile en hiver, la CCA se réfère au nombre d’ampères qu’une batterie peut fournir pendant 30 secondes à -17,8 °C sans chute de la tension en dessous de 7,2 volts. Rappelez-vous qu’un booster est en quelque sorte une batterie externe portative chargée d’alimenter la batterie de votre voiture. Il est plus difficile de démarrer un moteur par temps froid en raison de l’huile moteur qui d’épaissie et de la résistance accrue des composants internes au mouvement. C’est pourquoi les batteries ont tendance à avoir des classifications CA et CCA qui informe avec plus de précision sur leur capacité de démarrage en prenant en compte la température.

La capacité en milliampère-heure (mAh)

Un milliampère-heure (mAh) est le millième d’un ampère-heure (Ah). Ces deux mesures sont utilisées pour décrire la charge d’énergie qu’une batterie peut contenir et la durée de fonctionnement d’un appareil avant que la batterie ne doive être rechargée. La capacité en mAh est souvent indiquée sur les boosters de batteries et sur beaucoup d’appareils électroniques équipés d’une batterie lithium. En revanche, cette capacité est exprimée en Ah sur les batteries de type plomb qui équipent les véhicules. Une batterie de 60 Ah est capable de délivrer 60 ampères pendant une heure ou 30 ampères pendant deux heures …

Un booster avec une réserve d’énergie d’au moins 20 000 mAh (soit 20 Ah) permet une utilisation confortable pour démarrer plusieurs fois un véhicule et/ou recharger à plusieurs reprises des appareils par USB. Pour comparaison, un iPhone 8 possède une batterie de 2700 mAh, il pourrait donc en théorie être rechargé plus de 7 fois avec un booster de 20 000 mAh.

Les joules

Les joules permettent de mesurer l’énergie nécessaire pour fournir un travail, c’est-à-dire entraîner un mouvement ou encore produire de la lumière, de la chaleur ou de l’électricité. L’énergie peut être exprimer en wattheures (Wh) ou en joules (J) : 1 Wh = 3600 J. Un booster de 7000 Joules est comparable à un de 1000 Ampères en pointe ou de 500 Ampères (CA).

Vous pouvez trouver une explication très détaillée ici, mais vous devriez mieux les ignorer pour juger des capacités d’un booster.

Pour résumer :

En général, prêtez plus d’attention sur les indications se rapportant à la puissance de démarrage CA ou CCA, car il s’agit de la puissance réelle nécessaire pour démarrer votre batterie. Méfiez-vous de la puissance de pointe (crête ou peak) qui est souvent mise en avant pour faire vendre, alors qu’en réalité la métrique de départ / puissance nominale / ampères de démarrage qui est la valeur la plus importante à prendre en compte. Si les ampères de démarrage (CA) ou les ampères de démarrage à froid (CCA) ne sont pas indiqués vous pouvez déterminer approximativement la puissance de démarrage nominale CA en divisant les Ampères de pointe par 2.

Un booster avec une intensité de démarrage d’au moins 500 CCA devrait être capable de démarrer à peu près n’importe quel véhicule avec une batterie à plat. En vous référant uniquement à l’intensité de pointe, un booster de batterie à 1000 ampères en pointe devrait pouvoir lancer la grande majorité des moteurs courants (jusqu’à 6L essence et 3L Diesel).

Si vous possédez plusieurs véhicules, vous n’avez besoin que d’un seul booster lithium pour tous. Assurez-vous simplement qu’il soit capable de démarrer le plus gros véhicule. Vous n’avez pas à vous soucier d’une éventuelle surcharge sur les circuits électriques des petits véhicules, car le booster ne transmet que la puissance suffisante pour démarrer votre véhicule.

Publicités

Laisser un commentaire